Guadeloupe

Accueil > région

Le Gosier

 

Le Gosier est sans conteste, le berceau du tourisme guadeloupéen. La ville qui doit son nom à une espèce de pélican d’Amérique, le grand-gosier, en a fait logiquement son emblème.

Ses hôtels de luxe, ses plages, ses restaurants, sa vie nocturne ont contribué à la réputation balnéaire de la station située à une dizaine de kilomètres de l’aéroport Pôles Caraïbes de Pointe-à-Pitre. 

Forte de son attractivité et de ses 25 000 habitants, Le Gosier jouit d’une position privilégiée en bord de mer. La commune travaille aussi depuis une vingtaine d’année à une redynamisation de son territoire. Les efforts de structuration sont autant de nouveaux appels d’air pour l’économie touristique de la ville

 
Voir la station

Bouillante

La Station Nautique de Bouillante 1* se situe sur la partie occidentale donc Caraïbe, de l?île volcanique de Basse-Terre,  en Guadeloupe. 
 
Elle est bordée par la mer des Caraïbes dans une zone réputée pour la beauté de ses fonds marins, l'étendue de ses plages et la splendeur de ses anses et criques. 

La commune bénéficie d'une renommée mondiale grâce aux îlets Pigeons : c'est ici que le commandant Cousteau a filmé une partie de son chef-d'oeuvre « le monde du silence » en 1954. Son buste y est immergé à 12 m de fond.

Les îlets Pigeon font partie de la zone coeur de parc du Parc National de la Guadeloupe.

la commune de Bouillante est inscrite sur l'atlas de la biodiversité ainsi que la charte de territoire réalisée par le Parc National de la Guadeloupe.

Les merveilles naturelles de Basse-Terre
Bouillante tire son nom des émanations « bouillantes » et jaillissantes des profondeurs terrestres qui témoignent du volcanisme hydrothermal et géothermique de la région. 
 
Entre mer et montagne, la commune offre un cadre idéal pour explorer les merveilles naturelles de Basse-Terre : comme le Parc National de Guadeloupe, dont la forêt tropicale et le massif montagneux abritent une zone de biodiversité unique. Vous aurez la chance d'y apercevoir des frégates, pélicans bruns ou encore des oiseaux mouches et le pic noir endémique de Guadeloupe..
 
Côte-sous-le-vent : un littoral d'exception
Le littoral qui s'étire de nord et au sud de Bouillante (60 km environ) est connu sous le nom de « Côte-sous-le-vent ». 
 
C'est la route côtière qui traverse cette zone et permet d'explorer les communes emblématiques de Basse-Terre  et notamment Deshaies, Pointe-Noire, Vieux-Habitants, Baillif et la ville administrative de la Guadeloupe  Basse-Terre. Plages de sable doré ou noir, anses et criques ponctuent le littoral découpé.
 
Eau à 29°
Bouillante  bénéficie d'un temps chaud et ensoleillé une grande partie de l'année, car la station est protégée par un micro-climat.
 
La température de l'air est comprise entre 25 et 32 degrés, celle de l'eau de la mer des Caraïbes atteint 29 degrés.  Le vent des alizés est toujours présent.
 

La pleine saison touristique s'étend de décembre à fin avril avec une  reprise intermédiaire en juillet/août. 

 

 
Voir la station

Saint François

Au coeur d'un site naturel grandiose

Bordé au sud par la Mer des Caraïbes à l'Ouest et à l'Est par l'océan Atlantique, la Guadeloupe est caractérisée par sa forme de papillon. Elle abrite la Station Nautique Saint-François sur son aile droite, à la pointe Est de la Grande-Terre. 

La commune de Saint-François forme un triangle avec les villes de Sainte-Anne et Saint-François à sa base et le Moule au nord.

Ce petit village de pêcheur situé à 36 km de Pointe-à-Pitre et 90 km de Basse-Terre a su garder son authenticité et son âme traditionnelle. S'étirant sur un plateau le long de la pointe des Châteaux, classée Grand Site, la station offre un panorama spectaculaire sur la bien nommée Désirade.

Palmiers, plages et paradis floral
Les côtes de l'île, très diversifiées, alternent entre plages de sable fin, criques, anses plates, lagons et un relief plus découpé, vestiges de l'activité du volcan la Soufrière.

Des palmiers bordent les plages blanches, comme celle des Raisins Clairs ou la Anse à la Gourde, derrière lesquelles s'étendent les champs de canne à sucre.

La station bénéficie d'un climat ensoleillé toute l'année, avec le taux de pluviométrie le plus bas de l'île, ce qui lui vaut une faune et une flore très riches, aux nombreuses espèces endémiques.

Véritable paradis floral, l'île est fleurie toute l'année d'« amours éternels » et autres bougainvillées. Les barrières de corail constituent un habitat privilégié pour les tortues, anémones, étoiles de mer, éponges, hippocampes, et poissons colorés.
 
Voir la station

contact

crédits

©2013 - France Station Nautique

devenir station

newsletter

accès pro

accès presse

Le label

Notre réseau

Nos atouts

Pour adhérer

La FEDETON

retrouvez-nous sur Facebook

retrouvez-nous sur Twitter